News Entrée en vigueur du Protocole de Nagoya

Le douzième sommet international pour la biodiversité - la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP-12) - a réuni les gouvernements du monde entier à Pyeongchang, en République de Corée, du 29 septembre au 17 octobre 2014. Une autre réunion importante a eu lieu en même temps, sous l'égide de la COP-12: La première réunion de la Conférence des Parties servant de réunion des Parties au Protocole de Nagoya (COP MOP-1).

Concerned URL http://www.biodiv.be/news/entry-into-force-of-the-nagoya-protocol
Source Secrétariat de la Convention sur la Diversité Biologique
Release date 09/12/2014
Contributor francis beninga
Geographical coverage Monde,
Keywords genetic resources

Ce protocole, qui est entré en vigueur le 12 octobre 2014 avec 51 ratifications, établit des règles claires pour l'accès, le commerce, le partage et le suivi de l'utilisation des ressources génétiques de la planète qui peuvent être utilisées pour l'industrie pharmaceutique, agricole, cosmétique et à d’autres fins. La mise en œuvre du Protocole fera progresser significativement le troisième objectif de la Convention: «le partage juste et équitable des avantages découlant de l'utilisation des ressources génétiques».

Lors de la réunion, les gouvernements ont convenu d'une série d'actions qui contribueront à renforcer le Protocole de Nagoya, faciliter sa mise en œuvre efficace, et veiller à ce que les pays disposent des ressources nécessaires pour effectuer les prochaines étapes pour mettre en œuvre le Protocole.

Les Parties ont adopté un cadre stratégique pour le renforcement des capacités et le développement pour aider les pays dans ces domaines afin de s’assurer qu'ils puissent mettre en œuvre le Protocole. Ils ont également adopté des décisions sur les orientations visant à mobiliser des ressources pour veiller à ce que les pays en développement, y compris les pays à économie en transition, disposent de ressources suffisantes pour mettre en œuvre le Protocole.

En outre, les pays ont convenu sur des procédures pour mettre en place un comité chargé de promouvoir le respect du Protocole et traiter des cas de non-conformité. Ils ont également appelé à des mesures pour les guider dans l’utilisation du Centre d'échange sur l'accès et le partage des avantages (ABS-CH) - la plate-forme en ligne qui permettra d'améliorer la transparence sur l'utilisation des ressources génétiques -et d’assurer que toutes les informations disponibles y sont enregistrées.

La COP MOP a souligné l'importance de la sensibilisation au Protocole et a adopté des décisions pour soutenir les activités à cette fin. Elle a également appelé le Fonds pour l'environnement mondial à accroître le financement pour cet objectif.

Please note that this information has expired.